J’ai passé 100% de mon portefeuille d’investissement en Ethereum

J’ai pas mal évolué dans ma stratégie pour mon portfolio long terme et j’ai décidé de faire un article pour vous expliquer mes choix. Sachant que cette stratégie me semble très adaptée aux nouveaux entrants et vu la hausse des cryptos ces derniers temps il risque d’y en avoir pas mal.

Ma stratégie par le passé

Le BTC c’est solide

Petit retour en arrière.

Quand j’ai commencé à investir sérieusement (c’est à dire avec des montants non-négligeables) dans les cryptos je voulais le portefeuille avec le moins de risques possibles car quand on commence à investir des montants importants on ne peut pas se permettre de prendre des -80% dans les dents. Alors, certes en limitant les risques au max on ne fera pas de x100 sur le dernier altcoin à la mode mais de nouveau avec une somme importante même un x2 est très intéressant car toujours mieux que le livret A en France qui ne doit même plus être à 0.5% par an ou que des placements “exotiques” comme les obligations chinoises qui peuvent rapporter autour de 8% par an.

Mon choix s’est donc tourné vers un portefeuille d’investissement crypto avec entre 80 et 100% de BTC, entre 0 et 20 % de ETH et un beau 0% d’altcoins.

En effet BTC a toujours été la référence niveau crypto, la crypto la plus solide dans les cycles baissiers et donc cela me semblait correspondre à un portefeuille ou le risque était le plus faible possible.

Petite parenthèse qui ne saute peut-être pas aux yeux mais le fait que BTC soit la crypto la plus solide dans un cycle baissier n’est pas vraiment une qualité importante sachant que l’USD surperforme le BTC dans les cycles baissiers. Donc dans un cycle baissier le bon move est simplement de ne pas avoir de cryptos et d’être au maximum en USD.

Ma stratégie actuelle

Le ETH c’est solide

Au niveau fondamental sans encore parler d’investissement, l’année 2020 a été pour moi l’année de la révélation Ethereum. Tous les gens qui sont intéressés par les cryptos connaissent Ethereum au moins de manière superficielle et s’était mon cas mais en 2020 j’ai décidé de creuser ça sérieusement. C’est comme ça que je me suis retrouvé à manger des pizzas avec les devs de chez Aave, à rencontrer d’ailleurs des dizaines (centaines?) d’autres devs, à participer à toutes les conférences virtuelles (covid oblige) en relation avec Ethereum. Et je peux vous dire que l’écosystème Ethereum est extrêmement SOLIDE et de loin le plus actif de l’univers crypto. La communauté Ethereum est d’ailleurs ce qui rend Ethereum si solide et qu’aucun “ETH killer” n’est prêt à prendre la place de ETH. Car ok peut être potentiellement vous allez trouver une techno qui est mieux sur le papier qu’Ethereum sur tel ou tel aspect mais cela ne suffira pas pour créer une communauté de développeurs aussi puissante que ce qui est déjà en place sur Ethereum et surtout ça ne se fera pas en 1 ou même 2 ans.

Maintenant que j’avais compris qu’Ethereum s’était fondamentalement vraiment solide (et donc avec un risque faible niveau investissement) l’investissement financier en lui-même pouvait-il être intéressant.

Le ETH c’est solide et ça rapporte plus

Voilà le paragraphe tant attendu, on rentre dans le sérieux, on arrête de parler pizza et on parle d’argent car on a déjà une lambo en précommande et on veut savoir comment la payer.

Ethereum surperforme Bitcoin dans les cycles haussiers.

Voilà tout est dit, une somme d’argent misé sur de l’Ethereum en début de cycle haussier sera plus importante à la fin d’un cycle haussier que la même somme déposé sur du Bitcoin.

Alors vous allez me dire “oui mais entre le 14 décembre et le 2 janvier BTC a surperformé le ETH” ne fallait-il donc pas avoir du Bitcoin. Et en fait ma réponse est simple, il ne faut pas confondre trading et investissement. Alors oui sur certaines périodes Bitcoin va surperformer Ethereum mais essayer de distinguer ces périodes pour pouvoir basculer sur un actif ou un autre c’est du trading et c’est beaucoup plus risqué que de HOLD un seul asset auquel on ne touche jamais.

90% des gens qui vont essayer d’optimiser en essayant d’aller sur Bitcoin quand il surperforme ETH vont finir par perdre plus que si ils n’avaient rien touchés et avaient juste hold de l’Ethereum.

Et c’est pour ça qu’au début je vous ai dit que cette stratégie est parfaite pour les nouveaux entrants. Pas de prise de tête, aucun trading, un risque à son minimum et au final un portefeuille qui aura surperformé le Bitcoin à la fin du cycle haussier.

La seule action à prendre pourra être de revendre ses ETH pour du dollar en fin de cycle haussier. L’utilité de hold du BTC dans cette stratégie devient donc nulle. Du ETH et du dollar voilà tout.

Dans un but de stacking long terme il ne serait même pas choquant de hold ETH en fin de cycle haussier, car oui un autre avantage de ETH est de permettre de générer du revenu passif donc si vous avez par exemple 32 ETH et vous avez peur de mal timer la fin du cycle de hausse et de vous retrouver avec moins de 32 ETH ce qui vous ferait perdre la possibilité de faire tourner votre node dans le futur, ne prenez pas de risque et faites juste du hold.

 

Je suis ouvert aux questions et remarques directement sur Twitter à @LeCoiner, je rajouterai des choses dans l’article au fur et à mesure des demandes.

Comments (No)

Leave a Reply